Octobre Rose

11/10/2016

Pour devenir acteurs de cette grande cause nationale, Le 55 et les équipes de Direction d’Aulnay-sous-Bois Animation participent, ce samedi 15 Octobre, à l’entrainement des Dragon’s Ladies du club Torcy Canoë Kayak !!! … Mais qui sont les Dragon’s Ladies ?? !!!!!

L’association « Ensemble pour elles » propose aux femmes atteintes d’un cancer du sein, ou l’ayant été, une activité aquatique originale : le « Dragon boat ».

Au programme de chaque entraînement, efforts physiques, échanges et bonne humeur. De quoi faire peur au cancer. Elles sont de tous âges, de tous horizons sociaux, et de toutes conditions physiques. Mais toutes se battent ou se sont battues contre un cancer du sein. L’idée d’inviter ces femmes à retrouver une activité physique vient du docteur Mc KENZIE, un médecin physiologiste de l’Université de Vancouver, au Canada. En 1996, il eut l’idée, à première vue saugrenue, de réunir sur un dragon boat des patientes traitées pour un cancer du sein, une expérience encadrée par des infirmières, des préparateurs sportifs et des kinésithérapeutes. Très vite, l’expérience est concluante. Le mouvement effectué sur le dragon boat étant similaire à celui exécuté sur un canoë kayak (et qui n’a rien à voir avec celui de l’aviron) semble réactiver les voies de circulation lymphatique et avoir un effet actif sur la musculature. Ce mouvement s’effectue du haut vers le bas avec une participation importante des muscles dorsaux. Les premières femmes à participer à l’expérience « A breast in the boat » observent également une amélioration de la mobilité de leur épaule. C’est surtout cela les Dragon’s ladies, une force collective qui redonne du dynamisme à des corps parfois au ralenti, et qui fait aussi décoller le moral. Pour beaucoup de femmes c’est aussi l’occasion d’évoquer la maladie, les désagréments qu’elle engendre au quotidien, et de rompre avec un certain isolement.

Dans la lignée de cette association, un groupe de Dragon’s Ladies s’est constitué au sein du Torcy Canoë Kayak et propose une activité similaire avec pour seule différence l’embarcation qui est un C9, un canoë d’une grande capacité, qui offre la même technicité et la même convivialité qu’un dragon boat.

L’association « Ensemble pour elles » propose aux femmes atteintes d’un cancer du sein, ou l’ayant été, une activité aquatique originale : le « Dragon boat ».

Au programme de chaque entraînement, efforts physiques, échanges et bonne humeur. De quoi faire peur au cancer. Elles sont de tous âges, de tous horizons sociaux, et de toutes conditions physiques. Mais toutes se battent ou se sont battues contre un cancer du sein. L’idée d’inviter ces femmes à retrouver une activité physique vient du docteur Mc KENZIE, un médecin physiologiste de l’Université de Vancouver, au Canada. En 1996, il eut l’idée, à première vue saugrenue, de réunir sur un dragon boat des patientes traitées pour un cancer du sein, une expérience encadrée par des infirmières, des préparateurs sportifs et des kinésithérapeutes. Très vite, l’expérience est concluante. Le mouvement effectué sur le dragon boat étant similaire à celui exécuté sur un canoë kayak (et qui n’a rien à voir avec celui de l’aviron) semble réactiver les voies de circulation lymphatique et avoir un effet actif sur la musculature. Ce mouvement s’effectue du haut vers le bas avec une participation importante des muscles dorsaux. Les premières femmes à participer à l’expérience « A breast in the boat » observent également une amélioration de la mobilité de leur épaule. C’est surtout cela les Dragon’s ladies, une force collective qui redonne du dynamisme à des corps parfois au ralenti, et qui fait aussi décoller le moral. Pour beaucoup de femmes c’est aussi l’occasion d’évoquer la maladie, les désagréments qu’elle engendre au quotidien, et de rompre avec un certain isolement.

Dans la lignée de cette association, un groupe de Dragon’s Ladies s’est constitué au sein du Torcy Canoë Kayak et propose une activité similaire avec pour seule différence l’embarcation qui est un C9, un canoë d’une grande capacité, qui offre la même technicité et la même convivialité qu’un dragon boat.